La communauté de communes des Gorges de l'Ardèche a connu une forte mobilisation lors de la soirée de lancement du projet de création d'un centre socio-culturel. Près de 80 participants se sont réunis, démontrant un intérêt massif et une volonté collective de façonner un futur riche en culture et en lien social.

Créer du lien localement et structurer les actions existantes

Luc Pichon, président de la communauté de communes des Gorges de l'Ardèche, accompagné de Guy Clément, vice-président en charge de l'enfance et des actions sociales, a inauguré la soirée en partageant la vision du centre socio-culturel, encore inexistant sur notre territoire. Ce projet vise à renforcer les liens locaux et à structurer les actions existantes, comme l'a souligné Luc Pichon en déclarant : "À nous de trouver la forme que prendra ce futur centre socio-culturel pour être au plus près des habitants."

Soirée de lancement centre socio-culturel

Antonin Becker, chargé de mission centre socio-culturel à la communauté de communes des Gorges de l'Ardèche, a animé les débats tout au long de la soirée, encourageant l'échange et la créativité.

Vanessa Jaume, déléguée générale de la Fédération Ardéchoise des Centres Sociaux, a défini le centre socio-culturel comme une véritable "maison des habitants pour tous"  et Célia Bonnefoy, chargée de conseil et développement à la Caf, a présenté la procédure d'agrément d'un projet social.

Des ateliers participatifs pour définir les besoins

 

Cette soirée a été l’occasion de lancer le diagnostic des besoins des habitants autour d’ateliers participatifs. Les personnes présentes ont alors pu proposer les futures actions du centre socio-culturel des Gorges de l’Ardèche.

Parmi les actions proposées, neuf thématiques ont été identifiées  :

 Renforcer l’accès aux droits. Exemples : mise en place d’ateliers d’initiation aux outils numériques, permanences juridiques, écrivain public…

 Renforcer les actions culturelles. Exemples : développement de la programmation culturelle, organisation de résidences artistiques, mutualisation des espaces et du matériel pour les acteurs culturels.

 Développer les échanges entre les habitants. Exemples : création d’un repair'café, réseau d’échanges de savoirs et de pratiques.

 Renforcement des actions en direction des familles et de la parentalité. Exemples : sorties collectives en familles, soutien à la parentalité, espaces de rencontres pour les familles.

 Penser le centre social comme un outil de mise en réseau des acteurs du territoires et de valorisation des actions existantes.

 Mise en place d’actions intergénérationnelles.

 Accompagnement de la vie associative. Exemples : accompagnement administratif, développer le lien entre les acteurs associatifs.

 Faciliter les déplacements. Exemples : mise en place d’actions itinérantes, réseau de covoiturages.

 Renforcement des actions en direction des jeunes. Exemples : maisons des jeunes, soutien à la scolarité. 

Constitution d'un groupe de travail

Ces propositions seront étoffées et précisées par un diagnostic de territoire réalisé ces prochains mois par le groupe de travail.

Actuellement, une cinquantaine d'habitants, d'élus et d'associations du territoire ont exprimé leur volonté de s'investir dans ce projet.

Si vous souhaitez faire partie de l'aventure, inscrivez-vous dès maintenant au groupe de travail en charge de définir notre futur centre socio-culturel !

Je m'inscris 

 

Soirée de lancement centre socio-culturel

Publié le mer 06/12/2023 - 14:11